Le catalogue > Hors collection > Fiche ouvrage

OBSERVATION - Pratiques et enjeux

OBSERVATION - Pratiques et enjeux

Prix en librairie : 39 € TTC

Comment les pratiques de l’observation que diverses sciences ont pu élaborer ont-elles provoqué des transformation radicales dans la société ? C’est dans le droit fil de cette interrogation que ce livre a été conçu.

Issu des actes d’un colloque très original qui a porté sur l’observation et la pensée dans le cadre de l’université européenne d’été de l’Université Paris Diderot (Paris VII), cet ouvrage montre comment les pratiques de l’observation ont provoqué des transformations radicales dans la société. Son originalité tient par la diversité et la complémentarité des auteurs qui y ont participé.

En partant des textes de Galilée, le philosophe Philippe Hamou remet notamment en question l’idée que nous n’observerions que par les sens, dégageant la part de la pensée impliquée dans une observation. La physicienne Françoise Viénot travaille quant à elle sur la perception visuelle. Pour clore cette première partie dédiée à la construction de l’observation, le sociologue Emmanuel Didier met en jeu l’objet statistique tandis que la didacticienne Andrée Tiberghien s’intéresse à l’observation par la vidéo dans les sciences sociales.

La deuxième partie de l’ouvrage est consacrée aux pratiques de l’observation : le philosophe Jérôme Dokic revient sur ce qu’il faut savoir pour observer ; la biologiste Anne Teyssèdre et l’écologue Denis Couvet abordent le suivi intensif et participatif que requiert l’observation de la biodiversité ; le psychanalyste Paul-Laurent Assoun dissèque les dispositifs d’observation utilisés par la médecine pour en analyser les ressorts psychiques ; Nicolas Arpagian, le rédacteur en chef de la revue Prospective Stratégique, se penche sur les pratiques d’observation de la vie privée.

En effet, par le développement des technologies et de nouvelles pratiques sociales, nous assistons aujourd’hui à une mutation de l’observation, c’est l’objet spécifique à la troisième partie : la physicienne Françoise Balibar esquisse les transformations de l’observation en physique depuis la mécanique céleste de Newton jusqu’à l’ère de la relativité et de la mécanique quantique ; l’archiviste Bruno Delmas quant à lui nous invite à considérer les transformations de l’observation dans le champ de l’histoire ; le politologue Corentin Brustlein s’intéresse au rôle dévolu à l’observation dans la stratégie militaire aujourd’hui.

Au terme de son parcours, ce livre prolonge notre réflexion sur les enjeux de l’observation hier et aujourd’hui : l’historienne Deborah Cohen traite des relations entre observation et politique au temps des Lumières ; l’exobiologiste André Brack décrit l’orientation des observations pratiquées dans l’espace, en quête d’une vie extraterrestre ; l’ethnomusicologue Simha Arom nous livre une réflexion sur l’observation en anthropologie. Pour conclure, le philosophe Olivier Wickers tente un rapprochement entre la lunette du savant (Galilée) et l’œil du peintre (le Caravage), résumant bien là l’originalité de cet ouvrage.
Collection :
Hors collection
Date de parution :
26/03/2015
N° d'édition :
1
isbn :
978-2-916097-50-3
Nombre de pages :
336
Format :
16 x 24 cm
Caractéristiques :
broché noir et blanc
Nombre d'illustrations :
25